Comment savoir si un rosé est sucré ?

Parmi les différents types de vin, le rosé est certainement le plus facile à choisir. Mais, si vous souhaitez reconnaître sa teneur en sucre ou en alcool rien qu’en le regardant, ce n’est pas vraiment gagné. Alors, comment savoir si un rosé est sucré ?

Se fier à l’étiquette

Bien entendu, le meilleur moyen de reconnaître si le rosé est sucré ou non est d’y goûter. Cependant, ce ne serait pas très professionnel ni très poli sauf s’il y a un essai. Donc, si vous espérez que cela se reconnaît également par la couleur du vin. Ce n’est malheureusement pas le cas.

Il ne faut surtout pas vous tromper en pensant que lorsque le rosé est clair, il est sec, et lorsqu’il est de telle ou de telle couleur, le vin est sucré. Le seul moyen et le plus fiable restent l’étiquette si vous ne pouvez pas y goûter. Ainsi, vous pouvez voir quelle est la quantité de sucre contenue dans la bouteille. À moins de 4 grammes de sucre, c’est un rosé sec. Un rosé sucré doit donc avoir plus de 4 grammes de sucre par litre.

Le rosé et le taux d’alcool

Les amateurs de vin s’intéressent également au taux d’alcool avant d’en prendre. Si vous en faites partie ou que vous voulez en faire partie, alors, intéressez-vous à la quantité d’alcool contenue dans une bouteille de rosé. Sinon, si vous êtes à la recherche d’un rosé de qualité, pensez à jeter un œil parmi les nombreux produits sur 1envie 1vin.

Tout comme pour la quantité de sucre, le degré d’alcool ne se reconnaît également pas par l’apparence ni par la couleur. Il est même difficile de le reconnaître en goûtant. Donc, si vous devez aussi lire ce qui est inscrit sur l’étiquette.

Le rosé, faire le bon choix

Outre la quantité de sucre et le taux d’alcool, il convient aussi de considérer d’autres points pour bien choisir un rosé. En effet, pour goûter pleinement à la saveur de ce délice, il est impératif de faire le bon choix.

  • Choisir un rosé jeune plutôt qu’un produit âgé. En effet, ce vin n’est pas comme le vin rouge où la qualité dépend de l’âge. En fait, on l’apprécie léger, fruité et floral, des caractères qu’on retrouve surtout chez les rosés jeunes.
  • Il faut également prendre en compte la couleur pour choisir un rosé. Effectivement, c’est un excellent moyen de reconnaître l’arôme et le goût du vin. Ainsi, un rosé rose clair ou gris est léger avec des notes d’agrumes et de fruits exotiques. Un rosé foncé sera plus fort avec des arômes de fraise, de fruits rouges et de fraise.
  • Le cépage est également un critère à prendre en compte puisque la qualité du vin peut dépendre du terroir d’où il vient.
  • Un point non négligeable, le prix. En effet, par rapport au vin rouge, le vin rosé coûte moins cher. Toutefois, assurez-vous de bien comparer pour choisir le plus abordable sans négliger la qualité.